Adrienne Ethier

Division de l’évaluation des risques environnementaux

Adrienne Ethier,
Division de l’évaluation des risques environnementaux

Adrienne travaille à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) depuis le début de 2020. À titre de spécialiste en évaluation des risques environnementaux, elle s’occupe de l’évaluation des risques d’exposition environnementale potentielle des membres du public et du milieu environnant près des installations nucléaires et des mines.

Adrienne et son équipe sont chargées d’examiner à fond tous les projets nucléaires afin de déterminer s’ils ont des interactions potentielles avec l’environnement et les gens qui vivent ou travaillent dans les collectivités avoisinantes et s’il y a des effets sur eux. Elle vérifie la conformité des projets et des installations nucléaires à la réglementation sur les effets environnementaux, et ce, à chaque étape du cycle de vie.

Expertise et éducation

Adrienne est titulaire d’un doctorat centré sur le développement d’outils de modélisation des risques pour l’environnement aquatique et sur l’utilisation d’analyses d’isotopes stables pour reconstruire les réseaux trophiques, l’habitat aquatique et les profils géochimiques. Depuis ses études, elle a acquis une expérience professionnelle diversifiée dans le secteur nucléaire, plus particulièrement dans les domaines de l’évaluation des risques environnementaux, de la communication du risque, de la préparation aux urgences, de l’analyse de la sûreté et de la surveillance de l’environnement et des effluents. Elle est actuellement professeure auxiliaire au Département des sciences de la Terre et de l’environnement de l’Université d’Ottawa et vice-présidente de l’équipe du Groupe CSA chargée de la norme CSA N288.6, Évaluation des risques environnementaux aux installations nucléaires de catégorie I et aux mines et usines de concentration d’uranium, à laquelle les titulaires de permis du secteur nucléaire de la CCSN doivent se conformer. Enfin, Adrienne est membre des groupes consultatifs de la CCSN sur le savoir autochtone et le risque perçu.

Recherches et projets actuels

Projet : installation de gestion des déchets près de la surface (IGDPS) des Laboratoires Nucléaires Canadiens. En ce qui concerne l’examen effectué par la CCSN de cette installation prévue par les LNC, Adrienne met à profit son leadership technique pour déterminer les effets prévus du projet sur le public et l’environnement pendant la construction, l’exploitation et le déclassement. Elle s’occupe en plus de vérifier que le projet respecte toutes les exigences réglementaires applicables.

Dernière mise à jour :