Femmes en STIM

« L’équilibre entre les genres est comme la lueur d’une chandelle. Lorsque vous utilisez la flamme pour allumer une autre chandelle, cette flamme ne diminue pas – il y a au contraire deux fois plus de lumière. Plus la lumière se propage, plus tout devient brillant. Voilà le message à retenir lorsque nous parlons d’atteindre l’équilibre entre les genres. Nous devons propager cette lumière afin que les femmes puissent briller le plus possible.

Atteindre un équilibre ne signifie pas tailler un espace pour les femmes au détriment des hommes. C’est plutôt élargir l’espace pour que tout le monde y ait sa place. »

Rumina Velshi, présidente de la CCSN

Rumina Velshi, présidente de la CCSN

Réflexions de la présidente Velshi sur l’équilibre entre les genres

L’économie canadienne compte sur une main-d’œuvre hautement qualifiée et sophistiquée pour atteindre et maintenir la prospérité collective, la sécurité et l’harmonie sociale au Canada. Aussi, une meilleure diversité au sein de la main-d’œuvre en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (STIM) procurerait d’importants avantages aux Canadiens en comblant les pénuries de main-d’œuvre qualifiée, en augmentant l’innovation et la capacité et en offrant un meilleur rendement sur l’investissement en ressources humaines.

Toutefois, notre culture fait en sorte qu’il est difficile pour les femmes de tous âges de faire des choix en matière d’éducation et de mode de vie qui les orientent vers des carrières en STIM une fois leurs études terminées. Au Canada aujourd’hui, les femmes représentent moins du quart des personnes employées dans des carrières en STIM et moins de 20 % de la main-d’œuvre du secteur nucléaire. Cela représente une importante ressource inexploitée.

Qu’il s’agisse des membres du public, des intervenants lors des séances de la Commission, des employés des titulaires de permis ou du personnel de la CCSN, la voix des femmes est essentielle à la conversation sur la sûreté et la sécurité nucléaires. Au fur et à mesure que nous avancerons, il sera essentiel pour le secteur nucléaire d’ouvrir activement les portes à celles qui ont connu des obstacles par le passé.

Parrainée par la présidente Velshi, la CCSN contribue au développement des capacités des femmes dans les carrières en STIM dans notre organisation. Nous faisons en sorte qu’il soit plus équitable et réalisable pour les femmes de poursuivre ces carrières, en tant que partie intégrante de la culture de la CCSN. La CCSN peut contribuer de façon significative à éliminer les obstacles auxquels se heurtent les femmes qui souhaitent faire carrière en STIM, non seulement à la CCSN, mais aussi dans d’autres organisations.

Pour cette raison, la CCSN lance maintenant l’initiative « Femmes en STIM » afin d’appuyer les femmes qui souhaitent faire carrière en STIM à la CCSN et ailleurs, et de mieux faire connaître les STIM en collaboration avec des partenaires intéressés comme le gouvernement, l’industrie et le milieu universitaire.

Cette page Web est l’une des façons dont la CCSN partagera l’information et les activités liées à cette importante initiative. Nous partagerons également de l’information d’actualité sur les STIM, Le Nucléaire au Féminin (WIN) et d’autres sujets connexes.

Extraits de la Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée internationale des femmes  Ottawa (Ontario) ‒ le 8 mars 2019 :

« Promouvoir l’égalité des sexes est une priorité de premier plan pour le gouvernement du Canada. L’année dernière, nous avons mis l’égalité des sexes au cœur du budget fédéral pour la première fois de notre histoire. C’est dans ce contexte que nous avons réalisé des investissements importants pour appuyer les entrepreneures, les nouvelles arrivantes et les femmes travaillant comme personnes de métiers.…

Aujourd’hui, nous célébrons les importantes réalisations des femmes de partout et nous continuons d’agir pour faire avancer l’égalité des sexes. Lorsque tout le monde a une chance égale de réussir, c’est toute notre société qui en bénéficie. Nous avons tous un rôle à jouer pour atteindre cet objectif. »

« La voix des femmes, qu'il s’agisse des membres du public, des intervenants lors des séances de la Commission, des employés des titulaires de permis ou du personnel de la CCSN, est essentielle à la conversation sur la sûreté et la sécurité nucléaires. Au fur et à mesure que nous avancerons, il sera essentiel pour le secteur nucléaire d’ouvrir activement les portes à celles qui ont connu des obstacles par le passé. »

Rumina Velshi, présidente de la CCSN

Vidéos:

  • Journée internationale des femmes 2019 à l’AIEA : Histoires inspirantes de femmes dans le secteur nucléaire. Discours de la présidente Rumina Velshi lors de l’événement organisé par l’Agence internationale de l’énergie atomique pour la Journée internationale des femmes (segment 12:00‒28:00 de la vidéo).

Discours et présentations :

Rapports connexes :

Dernière mise à jour :