La gestion des risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires

1er septembre 2015

Le personnel de la CCSN, au pays et à l’étranger joue un rôle important.

Que signifie CBRN?

L’abréviation CBRN sert à désigner les matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires qui, sous la main de terroristes, peuvent être très dangereuses.

Les produits qui en découlent comprennent les « bombes sales » – des armes qui combinent des déchets radioactifs à des explosifs conventionnels. Même s’il ne s’agit pas de bombes atomiques (qui sont des millions de fois plus puissantes que des bombes sales), elles sont conçues pour contaminer des régions, semer la terreur et causer la mort, des blessures, des dommages matériels, des perturbations sociales et économiques ou une dégradation de l’environnement.

Une part importante de la mission de la CCSN consiste à contribuer à la sûreté nucléaire mondiale en veillant à ce que les substances nucléaires ne soient utilisées qu’à des fins pacifiques. Une composante clé est la gestion mondiale des menaces que posent les substances chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN).

Les matières radiologiques ont tendance à inquiéter le public, même en l’absence de problèmes de sûreté. Une urgence CBRN peut être associée à un ensemble complexe de substances et de facteurs de risque. Les premiers intervenants doivent savoir comment évaluer les risques et communiquer habilement avec le public pour atténuer la peur et les perturbations.

La façon de dissiper les menaces CBRN se fonde sur les événements du 11 septembre et les attentats à l’anthrax survenus aux États-Unis en 2001.

Le Canada joue un rôle de chef de file

deux employés en formation afin de montrer aux premiers répondants comment agir en cas d’urgence CBRN

La formation est essentielle pour montrer aux premiers répondants comment agir en cas d’urgence CBRN.

Les spécialistes techniques de la CCSN offrent de la formation aux premiers intervenants et du soutien en cas d’urgence nucléaire ou radiologique.

Nous sommes prêts à intervenir à l’échelle nationale et à collaborer à l’échelle mondiale :

  • La Direction de la sécurité et des garanties (DSG) compte un groupe d’employés bien formés et dynamiques chargés des urgences CBRN au sein de la Division des programmes de gestion des urgences.
  • Notre personnel offre de la formation CBRN aux intervenants d’urgence dans le cadre du Programme de partenariat mondial du Canada afin d’améliorer la préparation en cas d’urgence nucléaire et radiologique dans le monde entier. Depuis la mise sur pied de ce programme, des experts de la CCSN ont aidé à offrir plus de 20 cours, avec 40 participants par cours en moyenne, soit 800 intervenants d’urgence maintenant qualifiés pour lutter contre les risques CBRN partout dans le monde!
  • Le personnel de la CCSN fait profiter d’autres pays de son expertise en offrant de la formation et en aidant à la mise sur pied de programmes internationaux. Cette année, Dariusz Mroz, de la Division de l’intégration des évaluations, offre ses connaissances en rayonnement, en nucléaire et en affaires internationales dans l’évaluation de projets financés par la Commission européenne et qui se rapportent à l’Instrument contribuant à la stabilité et à la paix.
  • L’Union européenne aborde les risques CBRN à la grandeur du monde au moyen d’un réseau de centres d’excellence voués à la cause. Ce réseau favorise la collaboration aux échelles régionale, nationale et internationale, et aide à l’élaboration d’une stratégie CBRN entre les pays. L’initiative renforce les capacités nationales et favorise la collaboration grâce à divers projets internationaux.
  • Bon nombre d’organisations, dont le United Nations Interregional Crime and Justice Research Institute et l’Agence internationale de l’énergie atomique, collaborent dans la lutte contre les menaces CBRN. Les organismes de réglementation nucléaire ont un rôle important à jouer dans cette collaboration. L’Initiative mondiale de lutte contre le terrorisme nucléaire constitue un partenariat volontaire de pays et d’organismes internationaux résolus à renforcer la capacité mondiale en matière de prévention, de détection et d’intervention.
Raoul Awad et Dariusz Mroz are among the CNSC experts who help develop and deliver CBRN training, and provide advice during CBRN emergencies

Raoul Awad et Dariusz Mroz sont parmi les experts de la CCSN qui aident à préparer et à donner la formation CBRN et qui offrent des conseils pendant des urgences CBRN.

Une vidéo des Nations Unies résume les menaces liées aux substances CBRN, y compris des sources radioactives déplacées de façon accidentelle ou malveillante. L’équipe de la DSG continuera d’être vigilante, de collaborer aux échelles nationale et internationale, et de contribuer aux normes mondiales de sûreté et de sécurité.

Apprenez-en plus sur les événements CBRN.

Dernière mise à jour :