Projet d'agrandissement des installations de Key Lake

Saskatchewan

Début de l'évaluation environnementale : le 14 mai 2010
Numéro de référence du RCÉE : 55518
Promoteur : Cameco Corporation
Lieu : Key Lake (Saskatchewan)

Mise à jour la plus récente

Description du projet

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a reçu de la Cameco Corporation (Cameco) une description de projet en vue de prolonger la durée de vie des activités de concentration de Key Lake dans le Nord de la Saskatchewan en entreprenant diverses initiatives d'agrandissement entièrement dans les limites du bail de surface.

Cameco propose les initiatives d'agrandissement suivantes :

  • augmentation de la capacité approuvée de stockage de l'installation de gestion des stériles Deilmann (IGSD) existante;
  • augmentation de la capacité moyenne de production annuelle de l'usine de concentration de Key Lake, qui passerait de 7,2 millions de kilogrammes d'uranium (18,7 millions de livres de U3O8) à en moyenne 9,6 millions de kilogrammes (25 millions de livres de U3O8) annuellement, incluant tout changement physique nécessaire pour permettre la modification des système de concentration de l'uranium ainsi que de traitement et de gestion des déchets à ce niveau accru de production;
  • installation/modification de l'infrastructure et de l'équipement du processus de concentration afin de permettre la réception et le traitement d'un plus vaste éventail de types de stériles et de minerai d'autres gisements;
  • modification et conversion des processus de concentration en vue d'utiliser une extraction par solvant au moyen d'un décapage à l'acide fort, ainsi que du peroxyde d'hydrogène pour la précipitation de l'uranium.

Toutes ces activités seraient menées entièrement dans les limites du bail de surface des installations de Key Lake.

Cameco doit obtenir l'autorisation de la CCSN pour exécuter le projet d'agrandissement proposé. à cette fin, il faut modifier le permis d'exploitation d'usine de concentration d'uranium de Cameco, en vertu du paragraphe 24(2) de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaire (LSRN).

Avant que la CCSN puisse envisager  toute modification au permis en vertu de la LSRN en ce qui concerne la proposition de Cameco, une évaluation environnementale (EE) préalable doit être effectuée conformément à la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Une EE vise à établir les effets potentiels sur l'environnement d'un projet proposé et à déterminer si ces effets peuvent être atténués avant d'aller de l'avant avec le projet.

Pour plus de renseignements

La CCSN tient un registre public des documents concernant ses évaluations environnementales. On peut se procurer les listes et les copies des documents sur demande. Pour obtenir de l'information ou des précisions sur la présente évaluation environnementale, veuillez communiquer avec la CCSN.

La CCSN réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l’environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifiques ou techniques ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.

Dernière mise à jour :